.

Le Lillois connaît son heure de gloire en 1946 : dominant en finale le Tchécoslovaque Jaroslav Drobny, il remporte les Internationaux de France à Roland-Garros.

Lire la suite

id elementum eget ipsum libero efficitur. commodo